Paho Saga invite Marcel Loeffler | La Mate - Flore Lefebvre

Théâtre

Délires en scènes ou les aventures de Zorro Spaghetti Sur les textes d’Alex Métayer

  • 20h30

Avec Christophe Feltz (jeu)
Lumière et scénographie : Daniel Knipper
Création musicale : Francesco Rees
Costumes : Rita Tataï
Graphisme : Aurélie Guthmann
Production : Compagnie Théâtre Lumière

Voir en ligne : www.theatre-lumiere.com

« Délires en Scène ! » d’Alex Métayer, est le dernier opus d’un triptyque autour de l’écriture humoristique débuté avec délice en 2010 avec Pierre Desproges et poursuivi avec bonheur en 2014 avec Raymond Devos.
Le projet est de revisiter et théâtraliser des œuvres d’humoristes qui sont aussi et surtout des auteurs, des écrivains, des plumes bien trempées dans l’encrier géant de l’existence, avec ses joies, ses doutes, ses souffrances et ses surprises !

Alex Métayer, indéniablement, fait partie de ce cercle très fermé. Marqué par un père qui rêvait de quitter l’armée et de devenir comédien, il entreprend dans un premier temps des études de musique (jazz) et de direction d’orchestre avant de se lancer avec succès dans l’écriture avec le soutien de légendes comme Brassens, Moustaki et Barbara dont il fit les premières parties au début de sa carrière.

« Intrigué depuis très longtemps par cet artiste majeur, je suis allé le voir sur scène il y a quinze ans et j’ai compris immédiatement les raisons de mon intérêt artistique.
Certes, on rit de bon cœur à l’écoute de ses textes si subtils, efficaces et raffinés à la fois, mais on sent aussi par le côté « décalé » et « absurde » des univers et situations proposés, toute la filiation d’écriture avec la famille des surréalistes tels que Jean Tardieu, Jean-Michel Ribes, Roland Topor, Roland Dubillard ou encore Eugène Ionesco, que je ne cesse d’explorer théâtralement depuis la création de ma compagnie il y a vingt cinq ans »
.
Christophe Feltz

« Le reproche que je me fais, c’est d’être un confiant invétéré, un optimiste indécrottable. Sur scène, je parle du sida, du chômage, des diplômés qui font Mickey à Eurodisney... Mais le monde où nous vivons est beaucoup plus dur que celui que je montre. En me levant le matin, je suis souvent désespéré mais mon spectacle ne l’est pas. Même si la marge est étroite entre le comique et le tragique. J’ai un contrat avec mon public, je veux le voir heureux, l’entendre rire. L’espoir, dans mes textes, passe par l’absurde ».

Alex Métayer

Tarif normal : 16 €
Tarif réduit : 13 €
Tarif Jeunes - de 15 ans et Vitaculture : 5,50 €

Rechercher