20 ans d’écart | Jack le chasseur de géants

Le Mur invisible Die Wand

  • 20h30

Premier Film/Erster Film
INEDIT
DE - 2012 - 108’
Drame-VOST

Réalisation : Julian Roman Pölsler
Scenario : Julian Roman Pölsler
D’après Marlen Haushofer

Production : Antonin Swoboda, Martin Gschlacht, Rainer Kölmel, Wassiliki Bleser
Interprétation : Martina Gedeck
Récompenses
- Prix du Jury oecumenique, section Panorama, Berlinale 2012
- Prix du Jury Augenblick 2012, festival du cinéma de langue allemande en Alsace

Une femme part en séjour avec un couple d’amis dans un chalet de montagne. Ces derniers se rendent dans la vallée, la laissant seule pour la soirée. Le lendemain, ne les voyant pas revenir, elle se met en marche vers le village et se heurte à l’inconcevable : un mur invisible l’isole du reste du monde. Commence alors l’organisation de sa survie au cœur de la nature avec pour seule compagnie un chien, un chat et une vache. Précipitée dans cette nouvelle vie, elle se transforme au rythme des saisons, et sans les destiner à qui que ce soit, couche sur papier ses réflexions, inquiétudes et détresses.

Le mur invisible est la première adaptation cinématographique du bouleversant best-seller de l’autrichienne Marlen Haushofer paru en 1963. Martina Gedeck (La vie des autres) y réalise une performance époustouflante en interprétant une femme seule et prisonnière qui tout en luttant pour sa survie redécouvre le monde et les éléments qui l’entourent.

Julian Roman Pölsler

Né en 1954 en Autriche, il suit des études à l’Académie de Cinéma de Vienne, ainsi qu’à l’institut Max Reinhardt. Assistant réalisateur auprès notamment d’Axel Corti et Xaver Schwarzenberger, il réalise dès 1990 ses propres productions pour la télévision, tout en exerçant comme metteur en scène de théâtre. Il enseigne aujourd’hui à l’Institut des Médias et au conservatoire de théâtre de Vienne. Le mur invisible est son premier long métrage.

Prochainement

Le Sens de la fête

du jeudi 26/10 au mardi 31/10

Max est traiteur depuis trente ans. Des fêtes il en a organisé des centaines, il est même un peu au bout du parcours. Aujourd’hui c’est un sublime mariage dans un château du 17ème siècle, un de plus, celui de Pierre et Héléna. Comme d’habitude, Max a tout coordonné : il a recruté sa brigade de serveurs, de cuisiniers, de plongeurs, il a conseillé un photographe, réservé l’orchestre, arrangé la décoration florale, bref tous les ingrédients sont réunis pour que cette fête soit réussie... Mais la loi des séries va venir bouleverser un planning sur le fil où chaque moment de bonheur et d’émotion risque de se transformer en désastre ou en chaos. Des préparatifs jusqu’à l’aube, nous allons vivre les coulisses de cette soirée à travers le regard de ceux qui travaillent et qui devront compter sur leur unique (...)

Toutes les séances

La Belle et la Meute

le mardi 14/11

Lors d’une fête étudiante, Mariam, jeune Tunisienne, croise le regard de Youssef. Quelques heures plus tard, Mariam erre dans la rue en état de choc. Commence pour elle une longue nuit durant laquelle elle va devoir lutter pour le respect de ses droits et de sa dignité. Mais comment peut-on obtenir justice quand celle-ci se trouve du côté des bourreaux ?

Toutes les séances

L’Ecole buissonnière

du mercredi 25/10 au dimanche 29/10

Paris 1930. Paul n’a toujours eu qu’un seul et même horizon : les hauts murs de l’orphelinat, sévère bâtisse de la banlieue ouvrière parisienne. Confié à une joyeuse dame de la campagne, Célestine et à son mari, Borel, le garde-chasse un peu raide d’un vaste domaine en Sologne, l’enfant des villes, récalcitrant et buté, arrive dans un monde mystérieux et inquiétant, celui d’une région souveraine et sauvage. L’immense forêt, les étangs embrumés, les landes et les champs, tout ici appartient au Comte de la Fresnaye, un veuf taciturne qui vit solitaire dans son manoir. Le Comte tolère les braconniers sur le domaine mais Borel les traque sans relâche et s’acharne sur le plus rusé et insaisissable d’entre eux, Totoche. Au cœur de la féérique Sologne, aux côtés du braconnier, grand amoureux de la nature, Paul (...)

Toutes les séances

Le Jeune Karl Marx

le dimanche 19/11

1844. De toute part, dans une Europe en ébullition, les ouvriers, premières victimes de la “Révolution industrielle”, cherchent à s’organiser devant un “capital” effréné qui dévore tout sur son passage. Karl Marx, journaliste et jeune philosophe de 26 ans, victime de la censure d’une Allemagne répressive, s’exile à Paris avec sa femme Jenny où ils vont faire une rencontre décisive : Friedrich Engels, fils révolté d’un riche industriel Allemand. Intelligents, audacieux et téméraires, ces trois jeunes gens décident que “les philosophes n’ont fait qu’interpréter le monde, alors que le but est de le changer". Entre parties d’échecs endiablées, nuits d’ivresse et débats passionnés, ils rédigent fiévreusement ce qui deviendra la “bible” des révoltes ouvrières en Europe : “Le manifeste du Parti Communiste”, publié en (...)

Toutes les séances

Rechercher