// Mise à jour - 28 janvier 2021 // Liste des annulations et Remboursements des spectacles et conférences annulés.

Tage, die bleiben | Mary & Johnny

This ain’t California

  • 20h00

Premier Film/Erster Film
INEDIT
DE - 2012 - 90’
Documentaire-VOST

Réalisation : Marten Persiel
Scenario : Marten Persiel, Ira Wedel

Production : Ronald Vietz, Michael Schöbel
Récompense : Prix Dialogues en perspectives, Berlinale 2012

Dans le cadre du Festival Augenblick 2012

Voir en ligne : Site officiel du film

RDA, années 80 : le skate-board arrive et avec lui, une nouvelle culture urbaine venue de l’Ouest, qui vient chambouler le quotidien des jeunes « Ossis ».

Mixant interview des protagonistes de l’époque, séquences originales en super 8, images d’animations, ce documentaire nous conte le quotidien de skateurs « Ossis », sur une décennie, qui ont brûlé l’asphalte d’Alexanderplatz en cheveux longs, shorts en jean et torses nus. Le vent de liberté insufflé par cette discipline a créé une contre-culture dans laquelle une génération s’est reconnue et a su s’émanciper, au sein d’un état répressif prônant les sports de masse et le bien-fondé de la performance ultime.

Marten Persiel

Né à Berlin-Ouest en 1974, il quitte l’Allemagne en 1996 pour suivre des études d’arts et de médias à l’université de Portsmouth, puis de mise en scène à l’Université de Westminster de Londres. Skateur passionné depuis l’enfance, il décide de consacrer son premier documentaire de cinéma à la culture véhiculée par cette pratique.

Prochainement

La Leçon de piano

le vendredi 5/03

Ada, mère d’une fillette de neuf ans, s’apprête à partager la vie d’un inconnu, au fin fond du bush néo-zélandais. Son nouveau mari accepte de transporter toutes ses possessions, à l’exception de la plus précieuse : un piano, qui échoue chez un voisin illettré. Ne pouvant se résigner à cette perte, Ada accepte le marché que lui propose ce dernier : regagner le piano, touche par touche en se soumettant à ses fantaisies...

Toutes les séances

Tout sur ma Mère

le vendredi 23/04

Manuela, infirmière, vit seule avec son fils Esteban, passionné de littérature. Pour l’anniversaire de Manuela, Esteban l’invite au théâtre où ils vont voir Un tramway nommé désir. A la sortie, Manuela raconte à son fils qu’elle a interprété cette pièce face à son père dans le rôle de Kowalsky. C’est la premiere fois qu’Esteban, bouleversé, entend parler de son père. C’est alors qu’il est renversé par une voiture. Folle de douleur, Manuela part à la recherche de l’homme qu’elle a aimé, le père de son fils.

Toutes les séances

Rechercher